France? On va voir mais la vie est belle tout de m’e’me

J’ai passé toute une heure (et un peu plus) à m’occuper d’une bourse d’étude pour laquelle, je viens d’apprendre, je ne suis même pas éligible. Vous voyez c’est si simple : cette bourse-là, est pours de personnes « ressortissantes de la région de l’Afrique , le Caraïbe et le Pacifique, qui possèdent un diplôme délivré par une université de cette même région-là. Donc, moi avec mon diplôme de Princeton, je ne peux point être éligible. Mais, au contraire de ce qui vous pensez, cela ne me mènera jamais à maudire ma formation princetoneuse, prestigieuse. En fait, je loue davantage Dieu pour ce qu’il m’a donné, les chemins qu’il m’a ouverte à travers mes études en Namibie, Italie et puis aux Etats-Unis. Je dois reconnaitre aussi que j’ai pleine de bénédictions et j’espère que cette bourse-là va bénéficier quelqu’un d’autre.

Oui, quand une porte est fermée à moi, une autre est ouverte à quelqu’un autre. En effet, l’opportunité que j’ai eu en Italie, la chance de faire l’amité avec Stéphanie, Richie, Marion, Thilelli s’est réalisé parce qu’un garçon de Sierra Leone n’a pas pu obtenir un visa pour l’Italie. Marc Abrioux, le directeur du UWC-ADRIATIC, à l’époque a donc opté d’appeler quelqu’un qu’il connaissait en Namibie pour lui demander un candidat – est voilà j’ai eu la chance d’aller à un collège du monde unis et pour ça je suis infiniment ravis !

P.S. A propos du Caraïbe, j’ai croisé un mec aujourd’hui dans mon banlieu, par la rue qui mène à la maison, le long l’espace ou(vert) qui sera un jour le parc du quartier (plutôt qu’un moche banlieu). Il s’appèlle Oliga est il est du Congo DRC. Il est, je dois admettre, vachement beau et il m’a dis qu’il m’a vu plusieurs fois au centre culturel franco-namibien et il pensait que j’étais un français des Antilles ! Imaginez ! Malheureusement, il ne me semble pas être homo malgré qu’il est m’a saluée en pleine jour dans la rue. Il fait beau aujourd’hui et il veut en profiter marchant à l’université locale où j’emprunte des livres de mathématiques…

La vita è bella raggazzi e il mondo è grande – quindi non c’è nessun motivo per lamentarsi!
Ciao (j’ai écrit la vie est belle et le monde est grande et il n’y a rien dont se plaindre )

Advertisements

About writinghealth

Wannabe Epidemiologist? Wannabe med anthro person? I guess. Christian, scientist (not Christian scientist), i mean like I studied molecular biology and I part of the RC Church. I also completed a Masters of Public Health, at the University of Cape Town, in Epidemiology and Biostatistics.
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s